Catégories
Zéro déchet

4 principes pour un lombricomposteur d’appartement

Il y a quatre principes simples à respecter pour utiliser un lombricomposteur en appartement.

1. Mettez 30-40% de matières sèches pour éviter l’humidité

Par matières sèches, j’entends du papier, des boite à œufs, des rouleaux de papier toilette ou essuie-tout, des feuilles de papier, du papier journal (en noir et blanc). Le tout déchirés en morceaux.

Les déchets de cuisine qu’on met dans un lombricompost d’appartement contiennent 85% d’eau. Or, trop d’humidité dans un lombricompost chasse l’air, crée des odeurs et s’avère dangereux pour les vers.

Une possible indication que l’environnement est trop humide ? Les vers sont nombreux à se balader sur les parois internes du lombricomposteur. Il est courant de voir un ou deux vers le long des parois intérieures de la vermicompostière. En revanche, s’il y en a beaucoup, c’est un signe que l’environnement est trop humide ou trop acide.

2. Mettez régulièrement des coquilles d’œufs broyées pour créer un milieu alcalin.

Très importantes les coquilles d’oeufs broyées ! Elles réduisent l’acidité du compost. Ca assurera le bon fonctionnement du lombricomposteur.

3. Un lombricomposteur à une température entre 15° à 25°C

Placez votre lombricomposteur dans la cuisine. C’est un environnement a priori parfait, à température constante et aéré. En y jetant régulièrement les aliments, vous verrez si tout va bien.

En été, mettez le lombricompost à l’abri des rayons du soleil.

En période de canicule

Au-dessus de 35 degrés, les températures deviennent mortelles pour les vers si vous ne faites rien, car la chaleur ne s’échappe pas de la vermicompostière. Il y a des signaux avant-coureurs : les vers se réfugient en masse, dans le bac du haut, sur les parois internes du lombricompost.

Quand vous savez que les températures vont monter au-delà de 35 degrés chez vous, créez dans chaque bac un espace au même endroit pour laisser passer l’air entre les bacs, comme un puit d’air, et laissez le couvercle du vermicompost en partie ouvert pour bien ventiler. Les vers de mon lombricomposteurs ont survécu comme ça à une semaine de canicule avec des pics à 40 degrès dans un petit appartement sous les toits.

4. Aérer le compost

Quand vous mettez vos déchets, n’hésitez pas à mélanger un peu le compost.

Ce que vous pouvez mettre dans un lombricompost d’appartement

– épluchures et déchets de fruit et légumes crus (si possible coupés en morceaux)
– marc de café et filtre.
– coquilles d’œufs broyées.
– thé et sachet (sans agrafe) en papier. (Donc, pas les sachets en triangle synthétique)
– boites d’oeufs en morceaux
– rouleaux de papier toilettes ou de sopalin
– mouchoirs en papier
– papier
– essuie-tout,

L’idéal est de couper vos déchets en morceaux, pour accélérer le processus.

Pour les coquilles d’œufs, écrasez les bien en poudre, sinon il restera des petits morceaux de coquille (qui mettent longtemps à se décomposer) dans votre compost.

Ce que vous ne pouvez pas mettre dans un lombricomposteur appartement

  • Les restes de repas cuits
  • la viande, les os.
  • du poisson
  • du pain
  • de l’ail, des oignons ou des échalotes (ces aliments sont vermifuges donc tuent les vers)
  • de la rhubarbe (vermifuge)
  • des agrumes (trop acide pour un compost d’appartement)
  • du pain, des biscuits et pâtisseries
  • des produits laitiers
  • des sauces, huiles et graisses
  • les litières de chats et de chiens
  • les noyaux d’avocats,de mangue, pêche etc.
  • du papier glacé et papiers imprimés couleurs

Certains déchets sont plus lents à se décomposer que d’autres comme les épluchures de pommes de terre ou les peaux d’avocats. Donc, je déconseille.

Que faire quand vous partez en vacances?

Je suis partie plusieurs fois trois semaines sans problème. Les vers avaient été nourris régulièrement lors des semaines précédentes et toute la nourriture n’était pas décomposée. Je conseille de placer avant votre départ beaucoup de matières sèches (papiers, boites d’oeufs en morceaux etc…).

Lombricomposteur appartement

Quand et comment récolter le compost

Après trois mois environ, vous obtenez du compost. Il ne représente que 10 à 20% du poids de départ des déchets. (Pratique ! ;-))

Lorsque vous voyez que le compost d’un bac est “prêt”, mettez le en haut, sans couvercle: la lumière fait fuir les vers qui vont se réfugier sur les plateaux du bas. Puis, retirer le bac. Laissez le sécher à l’air libre. Et pour l’utiliser, mélangez le à la terre, (un tiers de compost pour deux tiers de terre).

Si vous souhaitez être informé des futurs articles, n’hésitez pas à suivre ce blog sur Facebook.

Pour vous aider à choisir un lombricomposteur appartement, obtenir à une aide à l’achat outrouver des vers gratuitement, lisez cet article.

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez pas à le partager ;-)

6 réponses sur « 4 principes pour un lombricomposteur d’appartement »

Bonjour, beaucoup de personnes me disent de ne pas mettre du papier avec de l’encre dessus, comme des anciennes attestations, car l’encre est toxique. Quel est votre avis ?
Par ailleurs, pour le thé, j’utilise dorénavant des boules plutôt que des sachets : je viens d’en retrouver un dans le fond de mon compost, il était impeccable ! Et pourtant, ce n’était pas un triangle.

Bonjour Cora, pour le papier journal, WORMS absl conseillait de mettre uniquement du papier journal avec encre noir, et pas des encres de couleur toxiques. Pour les sachets de thé, l’important n’est pas la forme mais la matière. Mais c’est vrai que j’utilise toujours du thé en vrac, donc je n’ai pas l’expérience de mettre des sachets de thés entiers. Merci en tout cas pour votre feedback ! Toujours intéressant !

Bonsoir Lucie, j’aime beaucoup la simplicité et la lisibilité de cet article. J’ai eu un compost sur le balcon quand je vivais en appartement, et je ne suivais pas tout à fait tes conseils. Donc j’ai récupéré beaucoup de “jus” de compost, qui me sert encore d’engrais pour les plantes vertes… Et c’est vrai, la chaleur a beaucoup gêné mes vers chéris. Maintenant, j’ai un composteur sur terre, j’ai de la chance. Mais je réessayerai un composteur dans la cuisine si je suis un jour en appart…
Xris

Bonjour Lucie 😉
Je jardine sur mon balcon et j’encourage vraiment tous ceux qui veulent faire de même à fabriquer leur propre compost. Le compost, c’est l’arme absolue du jardinier. Il enrichit la terre, l’amende, on peut s’en servir comme paillage. Bref, c’est super utile, et cela ne coûte rien. Alors, pourquoi s’en passer ?
Biz
Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *